Mise à jour COVID-19 Nos heures d'ouverture ont été réduites à la boutique : du mardi au samedi de 10 h à 18 h et les dimanches et lundis fermé

Histoire

Chocolats Andrée,

c’est une institution de Montréal, une vraie entreprise familiale Chocolats Andrée est une entreprise crée en 1940, durant la seconde guerre mondiale.
Madeleine Daigneault, une simple mère au foyer, décide alors de lancer sa propre chocolaterie avec l’aide de sa sœur Juliette Farand. Ces deux femmes, issues de vieilles familles de Montréal, étaient des véritables pionnières, passionnées par l’univers du chocolat. Elles se sont donné pour mission d’offrir des produits exceptionnels et un service de qualité pour une clientèle de proximité.

Installée depuis 1940 au 5328 Avenue du Parc, Chocolats Andrée fait le bonheur de toute la clientèle du Plateau et au dela, pour qui Chocolats Andrée est une institution.

Chocolats Andrée était ainsi la première chocolaterie de Montréal à produire et vendre des chocolats à haute teneur en cacao.  Grâce à la très grande qualité de ses gourmandises et sa relation avec son entourage, l’entreprise s’est fait connaître facilement. Madeleine a su transmettre son audace et sa passion à sa fille Nicole, qui a également été propriétaire de 1986 à 1992, puis à sa petite-fille, Stéphanie Saint-Denis.

Chocolats Andrée, c’est donc l’histoire du succès d’une micro-entreprise familiale de Montréal, au féminin. Des femmes qui, dès le début, ont voulu miser sur la qualité et la rigueur, animées par un souci de constance et de partage. Conçues selon la plus pure tradition européenne, les bouchées de Chocolats Andrée sont depuis toujours la référence au Québec en matière de chocolats haut de gamme. Ce résultat est issu de la compétence en affaires des femmes fondatrices de l’entreprise. Elles ont su fidéliser la clientèle grâce à leur gout et la qualité de leur chocolat.

Stéphanie Saint-Denis gère l’affaire jusqu’en 2018 où elle décide de vendre l’immeuble dans lequel est situé la chocolaterie. Ne voulant pas recommencer seule dans un autre endroit, le site historique de la chocolaterie Andrée est fermé fin de 2018.  Malgré tout, Stéphanie continue d’espérer la relance de son entreprise familiale.

C’est ainsi que la nouvelle de la fermeture attire l’attention d’Alexandra Kahn, jeune entrepreneure et propriétaire de Genaveh, une chocolaterie artisanale installée au Luxembourg. Des premiers contacts sont établis avec Stéphanie Saint Denis, qui est enthousiaste sur ce projet de continuation de Chocolats Andrée et y apporte tout son soutien.
 

Alexandra et ses associés, Daniel Kahn et Daniel Schneider, se mettent alors à la recherche d’une partenaire établie à Montréal ayant la passion et le savoir-faire nécessaire pour donner un nouveau souffle à cette grand maison qu’est Chocolats Andrée.

Ils font alors la rencontre improbable et heureuse de Elodie Royer, chocolatière de formation qui est installée à Montréal depuis plus de 5 ans et qui considère déjà lancer sa propre chocolaterie à Montréal.

Ainsi se créé le projet de continuation de Chocolats Andrée.

Extrêmement heureuse de cette réouverture, l’ancienne propriétaire apporte son soutien afin de faire vivre cette grande marque qu’est Chocolats Andrée.

De nombreuses recettes traditionnelles sont retenues et vont perdurer, Elodie Royer apportant son savoir-faire pour offrir à la clientèle de Montréal de nombreuses spécialités gourmandes additionnelles.

Genaveh met la main à la pâte en assumant la production temporaire d’une partie des produits le temps pour Chocolats Andrée de se reconstruire et d’assurer la formation d’une nouvelle équipe.

La chocolaterie de référence à Montréal continue ainsi son histoire
Elle continue ainsi avec un nouveau « look », l’implication de la famille Saint Denis, la passion d’une vraie chocolatière, le soutien de nouveaux associés, et ceci tout en gardant les éléments qui ont fait son succès : la passion, la qualité, les meilleurs ingrédients et le savoir-faire artisanal du fait main.